UNE THÉRAPIE

POURQUOI ?

COMMENT ?

Chagrin, insomnie, phobie, deuil, désintérêt pour tout... Impuissant devant la souffrance, on réfléchit. Un peu, beaucoup, parfois longtemps. Consulter ? L'idée de tout changer séduit, mais fait peur.

se cache, bien souvent, la peur de rompre le fragile équilibre que l'on s'est construit ; l'idée qu'il va falloir tout changer, l'angoisse de découvrir un croque-mitaine à l'intérieur de soi. Autant de préjugés qui font hésiter devant la porte d'un psychologue.

 

Mon écoute, en tant que psychologue, consiste à dénouer un conflit relationnel en repérant les événements de la vie passée et actuelle qui l'ont provoqué. C'est un travail d'éclaircissement bénéfique qui permet au patient de comprendre la signification de ses conflits et la raison de leur répétition.
 
L'écoute psychanalytique est différente, Il ne s'agit plus seulement d'amener le patient à comprendre l’enchaînement des situations qui aboutissent au conflit mais de l'inciter à revivre le bouleversement émotionnel générateur de sa souffrance actuelle.
 
Dans ma pratique, j'essaie d'être proche de mes patients. Contrairement à l'image caricaturale du thérapeute muet, distant et passif, je conçois la présence du praticien comme une présence pleine, active, focalisé sur la personne du patient.

Derrière cette incapacité à entrer en contact avec son mal-être intérieur,

" dénouer un conflit relationnel en repérant les événements de la vie passée et actuelle qui l'ont provoqué "

" évaluer de quelle façon je suis en mesure de vous apporter une aide professionnelle "

La première entrevue constitue un moment privilégié, non seulement pour prendre contact, mais aussi pour vous informer et évaluer s'il y a lieu de s'engager dans une psychothérapie.
 
Certes, à la première entrevue, il faut briser la glace, faire connaissance, jeter les bases d'une relation de confiance mutuelle. Vous pourrez déjà vous exprimer franchement sur les difficultés auxquelles vous êtes confronté, ce qui me permettra d'évaluer de quelle façon je suis en mesure de vous apporter une aide professionnelle. Cette étape d'évaluation peut s'étendre sur deux ou trois entrevues.
 
C'est aussi l'occasion pour vous de m'évaluer. Pourrai-je vous, aider ? Cela vous permettra aussi de me poser toutes les questions qui vous tracassent. Même si vous vous sentez anxieux, nerveux ou très préoccupé par vos difficultés personnelles, ce qui est normal lors d'une première consultation, il demeure important que vous preniez le temps de vous informer. Je souhaite vous transmettre les principaux aspects de la psychothérapie que je pratique afin que vous y consentiez d'une façon libre et éclairée. N'hésitez pas à me poser des questions sur ma formation, mon expérience face au genre de problème que vous vivez, sur la forme de thérapie que je privilégie, sur ma façon habituelle de travailler, sur le déroulement des séances, etc. Nous prendrons aussi le temps de préciser les aspects pratiques de la psychothérapie, tels que le montant des honoraires pour chaque séance, la durée de celles-ci, du rythme des entretiens (toutes les semaines, tous les quinze jours, deux fois par semaine, etc.), des modalités de paiement des honoraires. De ce qu'il se passe quand vous ne pouvez pas vous présenter à un rendez-vous, de la confidentialité de nos rencontres...
 
Cet échange évite des malentendus toujours désagréables et vous permet d'entreprendre une psychothérapie à partir d'informations claires et précises.
Enfin, au terme des premiers entretiens, je pourrai définir avec vous, en fonction de vos besoins, de vos ressources et des difficultés que vous éprouvez, un contrat ou projet, des objectifs à poursuivre, des étapes à franchir, une façon de travailler. Plus cet échange sera explicite et ouvert, plus la psychothérapie pourra vous apporter. Il faut cependant se rappeler que ce contrat n'est pas définitif : il sera utile de revoir périodiquement la progression de la psychothérapie; réévaluer son évolution et modifier s'il y a lieu les objectifs à atteindre.
 
La première entrevue sera aussi l'occasion pour vous d'évaluer votre ressenti. Êtes-vous à l'aise avec moi ? Sentez-vous que vous pourrez vous confier ? Êtes-vous à l'aise avec ma façon de travailler ? Êtes-vous satisfait de la manière dont je répond à vos questions, de mon comportement à votre égard ? Me faites-vous confiance ? Si vous répondez de façon négative à ces questions, il est préférable pour vous de consulter un autre psychologue avec lequel, pour différentes raisons, vous aurez moins de gène à vous exprimer. Une telle évaluation est essentielle. La qualité de la relation entre le psychologue et son patient a en effet une importance primordiale sur la durée et les résultats de la psychothérapie.

"  La qualité de la relation entre le psychologue et son patient a, en effet, une importance primordiale "

et aussi QUELQUES IDÉES

Les différents psy Psychothérapie : Les différentes approches

Psy...

Psychothérapies

Quelques clés

Tous pareils ?

Les différentes approches

Pour en savoir un peu plus